La politique à la ville. Inventions citoyennes à Louviers (1965 – 1983)

pdf-default

Résumé d’éditeur

Du milieu des années 1960 à la fin des années 1970, Louviers, cité de Normandie qui avait été le fief de Pierre Mendès France, a connu une vie politique et citoyenne intense, étonnante. « L’imagination était au pouvoir » titre Le Nouvel Observateur en 1969, en découvrant les idées et les réalisations d’un jeune maire médecin. Sept ans plus tard, lorsque le comité d’action de gauche local conquiert la municipalité, c’est au nom de « Rendre le pouvoir aux citoyens » et d’« Information Participation Contrôle ». L’enquête menée par Hélène Hatzfeld dans les archives et auprès des acteurs de l’époque met à nu les continuités et les transformations d’un projet d’émancipation sociale, politique et humaine qui rebondit d’une décennie à l’autre, jusqu’à aujourd’hui. Une bascule s’opère : les horizons révolutionnaires font place à l’invention d’alternatives ; le mythe d’une municipalité autogestionnaire se construit et se diffuse. Par la diversité de ses emprunts, par l’exercice des pouvoirs et la subversion des institutions, l’histoire de Louviers est révélatrice d’une généalogie complexe de la démocratie participative. Débats, espoirs, désenchantements et conflits sont ici minutieusement décryptés, questionnés et toujours remis en contexte.

Mots-clés
Gestion

Type : bibliographie

Créée le : 12/09/2018

Cote : POP2830