Bienvenue ! Ce portail documentaire propose des ressources en ligne sur l’urbanisme. Vous pouvez accéder à la ressource en cliquant sur “Lire ce document”. Nous ne sommes pas responsables du contenu de ces documents ni de leur disponibilité.
Pour toutes questions, n’hésitez pas à nous contacter.

1806-2009 : deux siècles de mouvements de la population sur le territoire Haut-Normand

Résumé d'auteur - En deux siècles, la Haute-Normandie est passée de 1 060 000 habitants en 1806 à 1 830 000 habitants en 2009, soit une augmentation de 73 %. La croissance démographique et les mutations économiques et sociales ont progressivement modifié la répartition spatiale de la population sur le territoire régional. Au début du XIXème siècle, les villes de Rouen, Le Havre et Dieppe sont les plus peuplées de la région. En 1806, Rouen est la première ville régionale avec 87 000 habitants, Le Havre regroupe 28 300 habitants et Dieppe, 20 900 habitants. Evreux, n'atteint pas encore 10 000 habitants. La ville d'Elbeuf, quant à elle dénombre 5 800 personnes en 1806. Grâce à l'industrie textile, elle connaît un essor démographique très important au cours de la première moitié du siècle et devient la 3ème ville de la région en 1866 (21 800 habitants). Tout au long de ce siècle, les villes croissent et la densification s'étend aux communes périphériques. Le Havre, en plein essor économique se développe très rapidement, devient la 1ère ville de la région dès 1881 et rassemble 154 000 habitants en 1901. Rouen, Le Petit-Quevilly et Sotteville-lès-Rouen connaissent un afflux de population important. Elles sont marquées par l'industrie textile et l'arrivée du chemin de fer comme Elbeuf, Caudebec-lès-Elbeuf, Saint-Pierre-lès-Elbeuf.
Gestion

Type : bibliographie

Créée le : 21/09/2012

Cote : NUM1030

odio vulputate, Nullam et, amet, ut fringilla massa nunc suscipit in