Sur les projets d’aménagement, la contestation montre ses nouvelles facettes

Un chiffre qui ne surprend pas Chloé Gerbier, coordinatrice du groupe des juristes chez Notre affaire à tous, association utilisant le droit comme levier pour la lutte contre le changement climatique. « Le travail des ONG a permis de mettre plus de visibilité sur les luttes et donc plus de personnes se sentent à même de contester des projets locaux », constate Chloé Gerbier.

Faire du bruit

D’après Philippe Subra, directeur de l’Institut français de géopolitique, où il est également professeur, les conflits locaux d’aménagements en France sont en pleine mutation ces…



diam dolor. nec Donec amet, id,