Petits commerces : les maires dégainent leur plan B

Au printemps déjà, les communes avaient inventé des dispositifs pour défendre leur économie locale, à l’issue du confinement. A La Ciotat et à Aurillac, des systèmes de conciergeries municipales permettaient gratuitement de porter des courses aux personnes fragiles. A Issoire, des chèques-cadeau devaient inciter les habitants à faire leurs emplettes en centre-ville. Mais à l’heure de cette deuxième vague, c’est la conversion au numérique qui occupe les esprits.

« C’est un tournant massif, qui concerne aussi les communes de petite taille avec peu de ressources. Les gens se…



risus. massa Praesent ut dapibus mi, elementum quis, dictum odio