Mobilité dans les zones peu denses en 2040 : il faudra encore compter avec la voiture

Une dépendance qui “se réduit peu”, indique le rapport, y compris dans les grandes agglomérations d’ailleurs (hors Île-de-France), l’un des rares points communs partagé entre zones rurales et urbaines, et ce en raison de plusieurs facteurs, parmi lesquels : 
– une “reconfiguration périurbaine” (installation de plus en plus lointaine des grandes villes en raison d’un foncier moins cher et permise par des moyens de transports plus rapides), qui se traduit par l’allongement des distances parcourues quotidiennement par les actifs, toujours plus nombreux à travailler en dehors de leur…



porta. Lorem id at libero dolor. eleifend libero