Les cœurs de villes moyennes ont la banane

Avec 2,1 milliards d’euros engagés au 31 décembre 2020 sur un programme qui en totalise 5, le directeur d’Action cœur de ville tient bon sa barre. A quelques jours de la publication d’un bilan à mi-parcours, le préfet Rollon Mouchel-Blaisot a exprimé son optimisme le 17 février au cours d’un atelier débat sur la revitalisation durable. « La nouvelle France que vous inventez nous apporte de la joie et de l’espoir », a salué l’ancien ministre de l’environnement Brice Lalonde, président d’Equilibre des énergies, organisateur de l’événement.

Autour des visions globales des élus…



venenatis, dapibus non felis dictum porta. velit,