« L’Airbus des batteries » peut-il décoller ?

Pour se faire une place sur ce marché, l’Union européenne (UE) dégaine l’arme des aides publiques. En classant l’EBA comme « projet important d’intérêt européen commun » (PIIEC) en décembre 2019, la Commission européenne a autorisé sept Etats membres à débloquer 3,2 milliards d’euros de subventions, dont 1,25 milliard pour l’Allemagne et 960 millions pour la France. Ces fonds doivent permettre de mobiliser 5 milliards d’euros d’investissements privés supplémentaires.

Pour l’heure, un seul projet d’envergure a bénéficié de ces aides publiques directes, à hauteur de 1,3…



libero. eget id, sem, ante. justo Aenean non dolor