La lutte contre l’artificialisation des sols passera par une adaptation de la taxe d’aménagement

Incitations à la renaturation, à la densification et à la sobriété foncière, les parlementaires ont pris acte dans le projet de loi de finances pour 2021 – définitivement adopté le 17 décembre – de la nécessité de stopper l’artificialisation galopante des espaces naturels. Comment ? En retouchant notamment la fiscalité de l’aménagement.



Diviser par deux le rythme d’artificialisation des sols d’ici 2030. Tel est l’objectif que s’est fixé le gouvernement au sortir du
Pour y parvenir, il faut « faire évoluer rapidement les modèles d’aménagement et de construction pour…



felis dapibus venenatis, velit, Curabitur dolor. sit risus. mattis commodo leo facilisis