En Normandie, l’immense défi des friches industrielles

pdf-default

100 millions d’euros, c’est le montant dont dispose, depuis 2017 et jusqu’à l’année prochaine, l’établissement public foncier (EPF) de Normandie pour s’attaquer aux problèmes des friches. Un mandat de quatre ans dont Hervé Morin, le président de la Région, semble s’enorgueillir. Ce dernier vantait, à l’occasion de son discours à l’assemblée plénière de Normandie le 22 juin, « l’impact du partenariat mené avec l’EPFN et qui s’est traduit par la réhabilitation de 376 friches réparties dans près de 230 communes ».

« Nous n’avons…



lectus et, facilisis mattis Praesent nec felis fringilla mi, nunc eleifend