Des métropoles résilientes : sobriété, imagination et participation des citoyens

Publié le 04 février 2021 Mis à jour le 04 février 2021

Le terme «résilient» a tellement de succès que l’on se demande parfois ce qu’il peut encore signifier. Apparu discrètement dans le champ de la physique, il devient très populaire en psychologie et développement personnel. Il désigne les qualités d’une personne sortie de lourdes épreuves, transformée mais pas détruite. Les facteurs de résilience comprennent les éléments de l’environnement qui permettent de rebondir ou de ne pas s’effondrer.

Mais voilà maintenant que la métaphore se déploie…



Nullam dictum ante. facilisis odio mattis felis dapibus consequat. luctus neque.