Covid-19. Le cri d’alerte du secteur de l’événementiel normand sur les restrictions sanitaires

pdf-default

De la musique, un podium. On aurait pu croire, au premier abord, qu’une fête se déroulait devant la préfecture jeudi 22 octobre après-midi. Mais le cœur n’y était pas. C’est en effet un cri d’alerte qu’est venu lancer le monde de l’événementiel. Des croix rouges avaient d’ailleurs été plantées sur l’esplanade, symbolisant la mort du secteur qui représente 130 métiers et 25 000 emplois en Normandie. « Nous sommes en difficulté. Beaucoup d’entreprises ont déjà fermé. Nous avons besoin d’être aidés », tonne Sophie Luc, membre du collectif Événementiel…



neque. velit, risus venenatis nunc elementum leo. eget ipsum felis id libero