Bienvenue ! Ce portail documentaire propose des ressources en ligne sur l’urbanisme. Vous pouvez accéder à la ressource en cliquant sur “Lire ce document”. Nous ne sommes pas responsables du contenu de ces documents ni de leur disponibilité.
Pour toutes questions, n’hésitez pas à nous contacter.

Émissions de CO2 des déplacements domicile – travail : la Haute-Normandie, troisième région française

Résumé d'auteur - En 2007, 771 000 Haut-Normands effectuent des navettes régulières entre leur domicile et leur lieu de travail ou d'études, occasionnant par ces déplacements l'émission de 579 000 tonnes de CO2. L'usage de la voiture est net te ment privilégié, même en milieu urbain. Le recours aux modes "vertueux" (transports en commun, marche à pied, vélo...) se situe dans la moyenne des régions de province. Bien que dotée d'un parc automobile relative ment récent, la région Haute-Normandie se classe au troisième rang des régions les plus émettrices, rapporté au nombre de "navetteurs". Les longues distances parcourues par les Haut-Normands pour se rendre sur leur lieu de travail sont en cause. Les actifs et les étudiants qui franchissent quotidiennement les limites régionales, notamment vers l'Île-de-France, tirent fortement vers le haut la moyenne de la région. Au niveau local, de grandes disparités apparaissent entre les territoires très urbanisés, concentrant les emplois et l'offre universitaire, et les territoires présentant un profil plus résidentiel. Alors qu'un tissu urbain dense tend à limiter les émissions de CO2 par actif, les territoires résidentiels s'illustrent par de plus fortes contributions individuelles.
Gestion

Type : bibliographie

Créée le : 15/03/2012

Cote : ENV835

Sed ut ultricies nec nunc ante. velit, vel, id tristique Aenean