Vallée de Seine : un travail de diagnostic-enjeux pour la ZAE Val d’Hazey-Gaillon

L’agence d’urbanisme de Rouen, en partenariat avec la CCI Portes de Normandie, publie un diagnostic sur un site stratégique de la Vallée de la Seine : la zone d’activités économiques Val d’Hazey-Gaillon. Ce travail est réalisé dans le cadre d’une fiche-action du CPIER Vallée de la Seine en faveur d’une meilleure maîtrise de l’urbanisation.

Un lieu stratégique pour le développement de la vallée de la Seine

AURBSE - Val d'Hazey-Gaillon -Situation
AURBSE – Val d’Hazey-Gaillon -Situation
AURBSE - Val d'Hazey-Gaillon -Situation
AURBSE – Val d’Hazey-Gaillon -Situation

La zone d’activité économique Val d’Hazey – Gaillon est située dans la Communauté de communes Eure Madrie Seine (CCEMS), en bord de Seine, dans le département de l’Eure. Cette situation géographique privilégiée, le long d’un axe fluvial et d’une voie ferrée desservant Paris et Le Havre, a favorisé l’implantation, depuis le XIXe siècle, de nombreuses activités industrielles.

Le développement de ces activités s’est fait au gré des opportunités économiques et foncières sans réelle logique d’aménagement. Aujourd’hui, la zone constitue un espace mixte peu lisible entre friches, zones d’activités encore exploitées, emprises ferroviaires et bâtiments industriels. Le tissu urbain résidentiel s’est quant à lui développé jusqu’aux franges de la zone.

A ce titre, ce site a été identifié dans le cadre du Contrat de Plan Interrégional Vallée de Seine 2015-2020 (CPIER). Financée par les Régions et l’Etat, la fiche-action 1.4 du CPIER vise notamment l’accompagnement des collectivités dans l’élaboration de projets urbains ayant comme ambition la limitation de la consommation d’espaces en privilégiant le recyclage foncier et œuvrant au développement de l’emploi. Coordonnateur des missions de la fiche 1.4 du CPIER, l’EPF Normandie a sollicité l’agence d’urbanisme de Rouen et la CCI Portes de Normandie pour la réalisation d’un diagnostic – enjeux du site. Il permet d’apporter à la Communauté de communes Eure Madrie Seine des éléments de compréhension et de fonctionnement du territoire afin d’alimenter notamment la démarche PLUi en cours.

Une stratégie d’aménagement pour le site

Comment concilier développement d’activités économiques et portuaires et qualité du paysage ? Comment proposer un développement de la zone d’activité économique qui participe à améliorer le cadre de vie résidentiel de la CCEMS ? Par ailleurs, comment tirer parti de l’expérience offerte par le CPIER pour œuvrer à l’amélioration de ce qui peut faire défaut au site ?

Les premières analyses de l’étude portent sur le diagnostic de l’existant, en partant de l’histoire du site jusqu’à l’étude de sa structuration urbaine. A l’issue de cette première phase, les premiers enjeux ont été identifiés sur la base de plusieurs séminaires de travail, organisés à la CCEMS, auprès d’élus, d’acteurs locaux et de partenaires publics associés à la démarche de la fiche 1.4 du CPIER.

Ces rencontres ont permis l’émergence de nombreuses réflexions et l’identification d’enjeux utiles à la définition d’une stratégie d’aménagement pour la zone d’activités économiques, parmi lesquels :

  • Favoriser le développement/renouvellement de la zone d’activités économiques par l’énonciation d’une stratégie de développement et d’aménagement.
  • Trouver les moyens d’une cohabitation apaisée entre habitat et activité dans la perspective du renouvellement de la ZAE en veillant à la résolution des conflits d’usage par la réorganisation spatiale de la zone.
  • Réorganiser les accès, reconfigurer la desserte interne de la ZAE. Réaménager la RD 316 en boulevard urbain. Œuvrer à la recomposition viaire et foncière.
  • Inscrire la ZAE dans un écosystème économique en lien avec les autres ZAE de la collectivité.
  • Profiter de l’élaboration du PLUI valant SCoT pour construire un projet concerté de renouvellement de la ZAE du Val d’Hazey.
  • Tirer profit de l’aménagement de la vélo-route des bords de Seine pour développer des itinéraires cyclables au service des habitants et du tourisme, notamment vers le centre de Gaillon et son château. Etudier la faisabilité du franchissement piéton et cyclable du pont de Courcelles-sur-Seine.

La carte ci-dessous propose une synthèse des enjeux d’aménagement du site Val d’Hazey – Gaillon.

Site stratégique Val d’Hazey – Gaillon. Cartographie des enjeux

L’essentiel du travail a été mené sous le prisme de l’analyse spatiale. Les orientations prospectives viseront donc à améliorer le fonctionnement actuel tout en intégrant les perspectives de projets. Ce travail ambitionne de nourrir la réflexion des élus en vue d’élaborer une réelle démarche de projet pour la restructuration de la ZAE du Val d’Hazey-Gaillon et de ses abords.

En savoir plus

Vous aimerez aussi

Actualités / 26 septembre 2013

L’activité industrialo-portuaire de Rouen représente 18 000 emplois

Le dernier numéro d'Aval est le résultat d'un travail partenarial entre le Grand Port Maritime de Rouen, HAROPA, l'AURH, l'AURBSE et l'Insee qui réaffirment l'importance de...

Actualités / 07 mars 2017

Ligne Nouvelle Paris Normandie : de grandes étapes franchies

Le comité de pilotage de la Ligne Nouvelle Paris Normandie (LNPN) du 28 février 2017 a permis de faire le point sur l'état d'avancement du projet en lien avec les phases de...

Actualités / 23 septembre 2015

Livre “Le fait métropolitain. Bassin de vie de Rouen”

Le bassin de vie de Rouen représente 700 000 habitants, près de 300 000 emplois et 255 000 hectares C’est un espace connecté, ouvert sur le monde comme place portuaire...