Rouen. A133 – A134 : le monde économique met la pression en attendant le vote de la Métropole

Le silence de Nicolas Mayer-Rossignol

En face, les opposants rassemblés en collectif ne désarment pas, pointant l’impact écologique, les reports de circulation qui restent à démontrer et le coût du projet de 886 millions d’euros (en 2015), de l’argent public en majorité. Dans cette habituelle opposition, un silence est devenu particulièrement assourdissant. Celui de Nicolas Mayer-Rossignol, le maire PS de Rouen et président de la Métropole Rouen Normandie, qui s’est clairement positionné contre l’autoroute pendant la campagne, à l’inverse de son prédécesseur du même bord…



libero sem, libero. Sed velit, nec consequat.