Barentin cale un modèle des Petites villes de demain

pdf-default

D’abord la friche ; ensuite, le commerce, l’habitat et la mobilité : trois semaines après que la ministre Jacqueline Gourault a lancé officiellement le programme national
17 hectares de l’ancien site textile Badin, tout proche du centre-ville, dont deux bâtiments à réhabiliter et un lourd héritage de sols pollués : « Trop lourd pour une commune de la taille de la nôtre », soupire Christophe Bouillon, maire de Barentin, petite ville de 12 000 habitants, traversée par l’Austreberthe, affluent de la Seine à l’aval de Rouen. Entre l’acquisition foncière et les déconstructions, la friche…



libero. id quis, Donec in accumsan sem, Aenean porta. libero