Indicateurs de suivi de l’interscot

Créé le 14 novembre 2017

Les SCoT formalisent des projets de territoires au regard des objectifs fixés par la loi Solidarité et Renouvellement urbains (SRU), à savoir moins consommer d’espace et préserver les espaces agricoles, naturels et forestiers, favoriser la densité urbaine, limiter l’usage de l’automobile, développer l’accessibilité des territoires et la mixité sociale…

 

L’interscot du bassin de vie de Rouen a donc pour objectif de suivre sur le long court une soixantaine d’indicateurs “de contexte” et “d’effets” sur le périmètre des quatre territoires de SCoT, arrêtés entre 2010 et 2014, qui composent initialement le bassin de vie de Rouen :

  • Métropole Rouen Normandie,
  • Seine-Eure-Forêt de Bord,
  • Pays du Roumois,
  • Pays Entre Seine et Bray

Depuis le 1er janvier 2017, de nouveaux EPCI se sont constitués par fusion de communautés de communes, transformant ainsi la géographie du bassin de vie de Rouen. Les modifications territoriales sont prises en compte le plus tôt possible dans ce processus d’observation.

L’observatoire en bref

  • Observation des quatre SCoT, arrêtés entre 2010 et 2014 (Métropole Rouen Normandie, Seine-Eure-Forêt de Bord, Pays du Roumois, Pays Entre Seine et Bray)
  • Sélection d’indicateurs de suivi
  • T zéro publié en mars 2017
  • Actualisation des données en ligne sur la base des nouveaux périmètres d’intercommunalités (mise à jour annuelle)
  • Réalisation d’un document de synthèse tous les 5 ans ou en lien avec le millésime du mode d’usage de l’espace