Vallée de la Seine. Les données clés. Les migrations alternantes

Les navettes domicile-travail permettent d’appréhender les territoires attractifs où se situent les pôles d’emplois importants et les territoires plus résidentiels d’où partent les actifs. Avec près de 5,7 millions d’emplois en 2014, l’Île-de-France a un poids prépondérant dans les échanges de la Vallée de la Seine. Les Franciliens, plus particulièrement les Parisiens et ceux qui résident en petite couronne, utilisent massivement les transports en commun pour aller travailler tandis que les Normands sont davantage dépendants de leur voiture.
Fichier Télécharger le fichier - (Taille: 6.01 Mo)
Gestion

Type : bibliographie

Créée le : 29/11/2017

Cote : AUR2744