Bienvenue ! Ce portail documentaire propose des ressources en ligne sur l’urbanisme. Vous pouvez accéder à la ressource en cliquant sur “Lire ce document”. Nous ne sommes pas responsables du contenu de ces documents ni de leur disponibilité.
Pour toutes questions, n’hésitez pas à nous contacter.

Résider en Haute-Normandie mais travailler en Île-de-France

Résumé d'éditeur - 36 000 actifs haut-normands travaillent en Île-de-France Contraints par des situations conjugales et familiales, dissuadés par le coût du logement (à l'achat ou à la location) ou pour une motivation autre, près de 6 % des actifs travaillant en Île-de-France n'y résident pas. Ainsi 329 000 actifs provinciaux effectuent fréquemment des déplacements domicile-travail (navettes 1) vers la région francilienne. Pour la Haute-Normandie, ce sont 36 000 actifs qui vont travailler en Île-de-France, soit 5 % des actifs de la région ayant un emploi. L'ouverture vers la région francilienne s'est accrue en dix ans, un peu plus que vers les autres régions : en 1999, ils étaient 27 000 actifs haut-normands à aller y travailler (4 % des actifs résidents occupés).
Gestion

Type : bibliographie

Créée le : 10/12/2012

Cote : NUM1089