Quel potentiel pour l’immobilier de bureaux à Rouen ? Indicateurs de positionnement et perspectives

La présente étude se propose d’analyser le positionnement de l’agglomération rouennaise en tant que « pôle tertiaire », en confrontant son rang socio-économique sur la scène nationale à son marché des bureaux. Elle vise ainsi à fournir des points de repère pour faire évoluer l’offre de bureaux de façon à la fois ambitieuse et réaliste. Elle caractérise la situation de Rouen au regard de trois catégories d’agglomérations : les 15 aires urbaines les plus peuplées de France (parmi lesquelles Rouen se situe au 11e rang – hors Paris), les principales agglomérations d’un « Bassin parisien » élargi, ainsi qu'un ensemble de sites franciliens inscrits dans une dynamique de développement tertiaire. Cette analyse comparative permet de déterminer quelles agglomérations peuvent être considérées comme comparables ou concurrentes à Rouen du point de vue de leur tissu socio-économique (population, étudiants, emplois métropolitains…), d’une part, et, d’autre part, de leur marché des bureaux (volume global du marché, part du marché des bureaux neufs, montant des loyers…). Elle conduit à retenir les agglomérations de Rennes et de Tours comme principaux points de comparaison au sein des deux premières catégories d’agglomérations étudiées et à définir, d’après les repères fournis par leur tissu socio-économique et leur marché des bureaux, des projections de l’offre de bureaux à Rouen. Afin de respecter l’écart démographique avec chacune d’elles, il apparaît en effet que Rouen devrait voir son marché annuel des bureaux s’accroître de 7 000 m2 (au regard de Tours) à 35 000 m2 (au regard de Rennes). Proposée ici dans sa version détaillée, cette étude est également disponible dans une version synthétique de 4 pages.
Fichier Télécharger le fichier - (Taille: 4.42 Mo)
Gestion

Type : bibliographie

Créée le : 12/11/2012

Cote : AUR1066

consectetur id dapibus leo. facilisis venenatis, ut dictum