Bienvenue ! Ce portail documentaire propose des ressources en ligne sur l’urbanisme. Vous pouvez accéder à la ressource en cliquant sur “Lire ce document”. Nous ne sommes pas responsables du contenu de ces documents ni de leur disponibilité.
Pour toutes questions, n’hésitez pas à nous contacter.

Non utilisation (La) des transports en commun urbains dans une ville de province : exemple de Rouen

Rouen est marquée par une prédominance de l'utilisation de l'automobile : 75 % des actifs travaillant à Rouen et résidant à l'extérieur effectuent leur migration en voiture particulière. C'est l'une des raisons de l'engorgement du centre par l'automobile et l'autre raison est l'insuffisante utilisation des transports en commun même dans des quartiers relativement bien desservis. L'un des objectifs de cette recherche est de savoir pour quelles raisons, les transports en commun ne sont pas utilisés avec plus de fréquence par les populations et comment devient-on des utilisateurs exclusifs de l'automobile ? Deux enquêtes ont été réalisées : une enquête téléphonique a porté sur 6 quartiers de caractéristiques socio-démographiques différentes et de niveau de desserte en transports en commun variable, et a consisté à analyser les pratiques de mobilité ; et une enquête par questionnaire a été entreprise auprès des élèves des classes de seconde de 3 lycées situés dans des communes différentes. L'analyse souligne que les transports collectifs souffrent d'une image négative auprès de la population en raison de leur couverture spatiale non ubiquiste, mais aussi des contraintes qu'ils imposent. NB: http://Copie
Mots-clés
Gestion

Type : bibliographie

Créée le : 22/10/2011

Cote : MOB254

venenatis, facilisis Praesent velit, Aenean id tristique adipiscing