Bienvenue ! Ce portail documentaire propose des ressources en ligne sur l’urbanisme. Vous pouvez accéder à la ressource en cliquant sur “Lire ce document”. Nous ne sommes pas responsables du contenu de ces documents ni de leur disponibilité.
Pour toutes questions, n’hésitez pas à nous contacter.

Conditions de vie et dépendance des seniors dans l’Eure : état des lieux et perspectives

Résumé d’auteur :

En 2017, 150 000 seniors de 60 ans ou plus vivent dans le département de l’Eure, dont 4 % au sein d’une structure d’accueil pour personnes âgées. Parmi les seniors vivant à domicile, 64 % d’entre eux vivent en couple et 27 % seuls. Ces ménages seniors bénéficient d’un niveau de vie plus élevé que celui de leurs homologues de France de province et sont moins concernés par la pauvreté, qui se concentre sur les territoires ruraux, sur les personnes seules et sur les plus âgées. Les trois quarts des ménages seniors et même la moitié des ménages seniors pauvres sont propriétaires de leur logement, souvent ancien. Néanmoins, les seniors vivent dans des logements d’autant plus récents qu’ils sont aisés. En outre, on déménage d’autant moins pour rester ou devenir propriétaire ou pour occuper une maison que l’on vieillit. Ainsi, parmi les 85 ans ou plus, les entrées en institution représentent la moitié des mobilités résidentielles.

Représentant 24 % de la population départementale en 2016, les seniors sont légèrement sous-représentés dans l’Eure. Cette part progresse néanmoins régulièrement et pourrait atteindre, si les tendances démographiques récentes se prolongeaient, 30 % en 2030. En 2019, 20 500 seniors eurois sont touchés par une perte d’autonomie. Entre 2019 et 2030, le nombre de seniors dépendants dans l’Eure progresserait de 4 800 personnes, soit une hausse de 24 %. Et durant la décennie 2030, le nombre de personnes âgées dépendantes augmenterait encore de 22 %. Que ce soit dans les établissements d’hébergement ou à domicile, la prise en charge des personnes âgées en perte d’autonomie mobilise 7 500 emplois à temps plein (ETP) dans l’Eure en 2019. Pour répondre aux besoins découlant des projections du nombre de personnes âgées dépendantes, la création de 1 600 ETP serait nécessaire à l’horizon 2030.

Gestion

Type : bibliographie

Créée le : 27/07/2020

Cote : NUM3064

id, ultricies in elit. id Phasellus ut neque. non consequat.