Les dépenses énergétiques pèsent fortement sur les revenus d’un quart des ménages haut-normands

Résumé d'éditeur : En Haute-Normandie, près de 200 000 ménages consacrent une part élevée de leurs revenus aux dépenses énergétiques de leur logement ou aux dépenses de carburant. Plus d’un ménage sur quatre peut ainsi être considéré en situation de vulnérabilité énergétique. La vulnérabilité diffère selon le territoire et selon la catégorie de dépenses. Les personnes seules, retraitées ou sans activité professionnelle, et les moins de 30 ans sont plus souvent vulnérables au regard des dépenses liées au logement. La vulnérabilité liée aux déplacements augmente avec la distance aux pôles et touche plus particulièrement les classes moyennes et les jeunes. Environ 18 000 ménages éprouvent des difficultés face aux deux types de dépenses, 2,3 % des ménages de la région.
Mots-clés

THEMES économie Habitat - logement

Mots-clés géographies Haute-normandie

Mots-clés Urbamet Dépense Précarité Revenu

Gestion

Type : bibliographie

Créée le : 23/03/2015

Cote : NUM2098