L’alliance de territoires multiples pour un enjeu national et européen : Le développement de la Vallée de la Seine

Résumé d'auteur : L’espace de Paris à la mer est une composition singulière de territoires ayant des caractéristiques affirmées. Les grandes valeurs naturelles, paysagères, historiques, patrimoniales, s’accordent aux dimensions portuaires, productives, urbaines, créatives, touristiques. Cet espace mis en tension entre la ville Monde qu’est Paris et la mer la plus fréquentée du globe qu’est la Manche n’est pas un territoire prétexte. Le processus de métropolisation, la globalisation de l’économie et les évolutions qu’elle peut connaître comme les enjeux climatiques ont intensifié les défis auxquels est confronté ce territoire. À ce titre, il peut devenir « démonstrateur », par l’innovation et l’expérimentation, notamment au regard des modalités d’alliance de l’État, des collectivités locales et des acteurs économiques pour construire le développement de la Vallée de la Seine. Les agences d’urbanisme s’illustrent par leur réactivité et leur large partenariat dans l’accompagnement de ces alliances souvent souples et informelles. Dans ce contexte, le rôle de l’État est également de coordonner sans contraindre et de conduire ce qui relève de son rôle, comme les projets d’infrastructures les plus structurants. Ce qui s’invente ici pourrait bien « faire école » et inspirer les mutations à venir de l’action publique.
Gestion

Type : bibliographie

Créée le : 19/01/2018

Cote : AME2755