La mobilité des habitants des espaces périurbains. Bassin de vie de Rouen

L’agence d’urbanisme de Rouen et des Boucles de Seine et Eure a réalisé une étude complète et originale sur la mobilité des habitants des espaces périurbains du bassin de vie de Rouen. Une première phase quantitative d’administration des questionnaires a été menée en 2011 auprès de plus de 800 habitants représentatifs de la population des différentes communes périurbaines. Elle a été suivie, en 2012, d’une deuxième phase qualitative d’entretiens réalisés en face à face avec vingt ménages de deux communes présélectionnées et typiques de ces espaces. En ce qui concerne leurs pratiques et comportements de mobilité, les habitants des espaces périurbains de l’agglomération de Rouen sont, à première vue, semblables à ceux du territoire national. Cependant, si la voiture est le mode de transport privilégié, il apparaît que celui-ci est tempéré par une certaine aptitude aux déplacements multimodaux et ainsi à l’utilisation des transports en commun. Cette propension exprimée par les habitants est notable et révélatrice de réelles capacités d’adaptation. De même, le covoiturage est une forme de déplacement en voie d’appropriation. Il convient donc de souligner qu’émergent, aussi dans le périurbain, des possibilités de se déplacer autrement, de s’affranchir, au moins partiellement, d’une relative dépendance automobile. Ainsi, de nouvelles pratiques de déplacement plus flexibles pourraient-elles se mettre en place, ce qui permettrait de faire évoluer le rapport des habitants à leurs territoires de vie. Cette étude a par ailleurs mis en évidence, chez ces habitants, un réel ancrage périurbain et une volonté affirmée de demeurer sur place quitte à mobiliser des ressources et moyens importants pour maintenir ce mode de vie.
Fichier Télécharger le fichier - (Taille: 11.38 Mo)
Gestion

Type : bibliographie

Créée le : 28/08/2013

Cote : AUR1324

leo Aenean sem, Phasellus luctus id ultricies tempus ipsum