L’APA, un dispositif plus mobilisé en Seine-Maritime, dans le Calvados et dans l’Orne

Résumé d’éditeur : En 2013, 68 800 Normands de 60 ans ou plus perçoivent l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), versée par les Conseils départementaux. Six sur dix vivent à leur domicile. La proportion de bénéficiaires dans la population éligible est élevée en Seine-Maritime, dans le Calvados et dans l’Orne. Dans les deux premiers départements, il s’agit d’une forte part de bénéficiaires à domicile. Dans l’Orne, les bénéficiaires en établissement sont fortement représentés du fait d’un équipement conséquent en lits médicalisés pour personnes âgées. De 2008 à 2013, le nombre de bénéficiaires a progressé en Normandie, plus fortement pour ceux qui vivent en établissement. La dépense totale de l’APA a elle aussi progressé au cours de cette période, mais à un rythme inférieur à l’inflation. Cette hausse modérée s’est ainsi traduite par une baisse notable du coût par bénéficiaire vivant à domicile, tandis que le coût par bénéficiaire en établissement s’est accru. En 2013, le coût par bénéficiaire atteint 4 300 €, qu’il soit à domicile ou en établissement.

NB: https://www.insee.fr/fr/statistiques/2520023
Mots-clés

THEMES Habitat - logement

Mots-clés géographies Normandie

Mots-clés Urbamet Aide sociale Allocation logement Département Population Vieillissement

Gestion

Type : bibliographie

Créée le : 26/12/2016

Cote : NUM2639