Bienvenue ! Ce portail documentaire propose des ressources en ligne sur l’urbanisme. Vous pouvez accéder à la ressource en cliquant sur “Lire ce document”. Nous ne sommes pas responsables du contenu de ces documents ni de leur disponibilité.
Pour toutes questions, n’hésitez pas à nous contacter.

Ecoumène : introduction à l’étude des milieux humains

pdf-default
Résumé d'éditeur - "L'être humain est géographique" : il doit donc y avoir une place pour une "ontologie", une étude de l'être de la géographie. Si l'écoumène signifie pour le géographe l'ensemble de l'espace dans lequel s'inscrivent les sociétés humaines (et donc leurs empreintes, leurs territoires), il devient pour le philosophe un formidable terrain d'investigation sur les rapports entre une définition objective du lieu (le topos) et celle de la place (la chôra), cet endroit si particulier où se développement certaines sociétés humaines. Il s'y tisse alors des relations entre l'être humain et ses réalisations symboliques et techniques dans l'espace. Augustin Berque développe ici le résultat de longs travaux et multiples pérégrinations ; il rassemble son expérience de l'Asie, de l'Europe, du Japon, pour livrer un essai de philosophie de la géographie, une tentative de réponse à une interrogation majeure : pourquoi y a-t-il ceci plutôt que cela ; pourquoi ici plutôt que là ? L'être humain est un être géographique. Son être est géographique. S'il ouvre à l'absolu, ce dont les diverses cultures ont des visions différentes, il est d'abord, et nécessairement, déterminé par une certaine relation à ce qui fait l'objet de la géographie : la disposition des choses et du genre humain sur la Terre, sous le ciel. Cela constitue le là et l'il y a sans lesquels il ne saurait y avoir d'ontologie ; faute pour commencer d'êtres humains pour en jaser. -- Mattieu Reno
Gestion

Type : bibliographie

ISBN : bibliographie

Créée le : 07/05/2014

Cote : ENV1680

mattis sit nunc justo mi, fringilla Donec dictum sem,