Les indicateurs de suivi de l’interscot

Dans le cadre de son programme partenarial de travail, l’agence d’urbanisme anime une démarche collective impliquant les quatre SCoT de la CASE, de la Métropole Rouen Normandie, du Pays entre Seine et Bray et du Pays du Roumois ainsi que le Parc Naturel Régional des Boucles de Seine Normande, visant à la construction d’indicateurs de suivi à l’échelle du territoire de l’interscot. #CLEAR

Ce travail s’intègre dans le cadre général des missions d’observation et d’animation de l’agence d’urbanisme pour lesquelles elle produit, extrait, traite, analyse et met en ligne ses propres données ou celles des bases nationales. Il a été présenté aux membres de la Conférence des territoires le 20 mai 2015.

La première étape de ce travail se concrétise aujourd’hui par la mise en ligne de la V.1.0 permettant à chaque SCoT d’accéder à l’évolution de ses indicateurs et de ceux de l’interscot. La trentaine d’indicateurs présentés ici constituent un socle commun défini comme tel collectivement par les représentants de chaque SCoT. Ils ne sont donc pas exhaustifs.

 

Indicateurs de contexte : les données par territoires de SCoT (format .xls)

Indicateurs de résultats : les données par territoires de SCoT (format .xls)

Méthode et résultats

Une réflexion en deux étapes qui anticipe d’ores et déjà la construction de nouveaux indicateurs :

  • Dans un premier temps, le travail porte sur la notion d’indicateur, les différences entre indicateurs d’évaluation et indicateurs de suivi et au sein de ces derniers, entre indicateurs de contexte et indicateurs de résultat.
  • Dans un second temps, la réflexion a porté sur l’élaboration d’indicateurs de contexte et de résultat synthétiques, valables pour l’interscot et pour chaque SCoT. A terme, ils pourront permettre également l’observation de territoires institutionnels comme les communautés de communes.

<!-- src="http://docs.google.com/viewer?url=http://fichiers.aurbse.org/bibliographie/AUR2228_zq01pa.pdf&amp;embedded=true" style="border: none;" height="780" width="600">< --> Les pôles des SCoT : une unité d’observation

Un travail de synthèse a été réalisé plus particulièrement à propos des définitions des pôles dans les SCoT. En effet, chaque territoire a défini des pôles pour orienter la structuration de son développement en cohérence avec l’organisation des déplacements. Dans le suivi des SCoT et de l’interscot, le pôle est apparu comme une unité d’observation d’autant plus importante que tous les SCoT orientent leur densification, leur desserte, leur niveau d’équipements ou encore leur développement économique en fonction des rôles qu’ils assignent aux pôles dans la structuration du territoire. Ainsi, bon nombre d’indicateurs de résultat sont construits pour observer l’évolution de la population, de la construction de logements ou de la consommation d’espace, dans et en dehors de ces pôles.

Au total cette V.1.0 des indicateurs de suivi de l’interscot rassemble une trentaine d’indicateurs :

  • 15 indicateurs de contexte qui renseignent sur les grandes dynamiques démographiques, économiques, de mobilité,…des territoires de référence. Ils sont" simples" et le plus souvent sont issus directement de bases de données nationales (INSEE), ou locales.
  • 16 indicateurs de résultat qui permettent d'aborder plus précisément les observations en fonction des objectifs que se sont assignés les SCoT. Ils sont "complexes" parce qu'ils sont construits par des croisements de données opérés en fonction des orientations spatialisées des SCoT (polarisation, répartition des densités de construction...).

Les travaux à venir

  • L’agence prévoit dans son programme partenarial de travail l’édition d’un document de synthèse à l’échelle du territoire de l’interscot reprenant l’ensemble des indicateurs et leurs illustrations graphiques et/ou cartographiques.
  • Cette démarche collective anticipe les évolutions prochaines en intégrant d’ores et déjà la construction d’indicateurs supplémentaires notamment pour ce qui concerne l’observation de l’évolution de la mobilité, des équipements en général et de ceux dédiés aux personnes âgées en particulier. Dans le même temps, l’échelle des territoires observés pourra être élargie aux communautés de communes ou « infra-territoires » définis dans les SCoT.

En savoir plus

Vous aimerez aussi

Actualités / 16 janvier 2018

Inter-Caux-Vexin : portrait de territoire

L'agence d'urbanisme vient de produire le portrait de territoire de la communauté de communes Inter-Caux-Vexin, EPCI née le 1er janvier 2017, et qui compte parmi nos...

Actualités / 20 mai 2014

Mode d’usage de l’espace : l’équivalent de deux fois la surface de Rouen a muté en dix ans

En considérant le paysage comme la résultante des interactions de l'homme avec son environnement, l'étude de l'évolution des paysages renvoie à l'étude de l'évolution des...

Actualités / 28 août 2018

Le bassin de vie de Rouen et les enjeux du SRADDET normand

Les quatre EPCI qui composent le bassin de vie de Rouen constituent un ensemble démographique et économique de poids au sein de la Normandie L’agence a rédigé une note...