Mise en ligne du mode d'usage de l'espace (MUE)

L'agence d'urbanisme de Rouen et des boucles de Seine et Eure met en ligne le Mode d'usage de l'espace. 

Lancé en 2010, ce projet a permis de mettre en place un outil d'observation dont la conception est fondée sur un premier travail réalisé par le Syndicat Mixte du SCoT Rouen-Elbeuf entre 2007 et 2008.  Son développement par l'agence d'urbanisme est issu de l'étroite collaboration avec les élus et les techniciens des communes, des intercommunalités et des SCoT (La CASE, La CREA, le Pays entre Seine et Bray et le Pays du Roumois). Sa compatibilité a été vérifiée avec d'autres outils tels que les MOS du Parc Naturel Régional des Boucles de Seine Normande et le MOS de la Région Haute-Normandie réalisé en collaboration par l'Etablissement Public Foncier de Normandie et la DREAL Haute Normandie. C'est en 2011 et 2012, après avoir défini la méthodologie, que l'ensemble des données qu'il propose a été validé lors de séances de travail avec les élus co-organisées avec les services des collectivités locales. Ces réunions auront été l'occasion de vérifier la validité de la photo-interprétation et la possibilité de discuter des premières problématiques qu'elle met en évidence.

Aussi, les Rencontre(s), organisées le 12 septembre 2012 sur le thème du mode d'usage de l'espace, ont permis à l'agence d'en présenter les premières exploitations et d'engager le débat sur les pratiques et les coûts de l'aménagement en présence de Madame Henrich, maire de Sainte-Croix-aux-Mines

Qu'est-ce-que le MUE ?

C'est un observatoire dynamique du territoire, positionné à l'échelle de l'interscot. Il est fondé sur l'interprétation de photos aériennes (actuellement 1999 et 2009), selon une nomenclature pré-établie. Son objectif est d'alimenter une réflexion multipartenariale sur l'évolution des usages. Pour cela, le MUE s'appuie sur la notion de grands paysages dont il permet de suivre les variations, au travers de l'analyse des différences entre les photos-interprétations menées à intervalles réguliers.

Le MUE s'appuie sur une classification simple qui permet de suivre les grandes tendances des évolutions des paysages ruraux, urbains, résidentiels, naturels, agricoles, d'activités commerciales ou industrielles et des grandes infrastructures qui les sillonnent et les structurent...Il aborde des notions de surfaces ou d'échelles qui permettent de comprendre, analyser et projeter, lors des processus d'élaboration ou de modification des documents de planifications communaux ou intercommunaux.

Enfin, c'est un outil évolutif puisque les paysages et leurs enjeux changent dans le temps. Il peut être enrichi par l'observation de nouveaux usages ou par l'élaboration de données plus précises sur des thèmes particuliers. Son support de développement, un système d'information géographique, permet d'élargir la réflexion en croisant des données issues d'autres observatoires dans des périmètres d'enjeux particuliers (par exemple lors de la création de grandes infrastructures).

Copie écran du MUE

Découvrir et utiliser le MUE

  • La cartographie interactive vous permet d'activer et de désactiver des couches, issues de la photo interprétation 2009, préassemblées sur les thèmes suivants : la tâche urbaine résidentielle, l'activité économique, les espaces naturels, les infrastructures, les évolutions entre 1999 et 2009. Ainsi, vous pouvez naviguer à toutes les échelles de territoire, institutionnelles ou non, dans le périmètre de l'agence d'urbanisme.
  • L'analyse par commune est dédié aux communes et intercommunalités adhérentes de l'agence d'urbanisme. Cet espace leur permet de télécharger les traitements statistiques du MUE pour chacune d'entre elles, en saisissant le mot de passe qui leur a été communiqué préalablement. Il s'agit des traitements de type "image" ou "Matrice O-D" tels qu'ils sont présentés dans la note méthodologique ou le poster.
  • La note méthodologique renseigne sur la nature du MUE, les grandes caractéristiques de sa fabrication et les traitements statistiques qu'il permet de réaliser. Elle explique les principales différences entre le MUE et une sélection d'autres sources de données mobilisables autour de la question de l'évaluation de la "consommation d'espace".

En savoir plus
 

twitter  facebook  linkedin  google+